Pourquoi défendre le coton bio?

Publié le par Amandine

Le saviez-vous? Le coton, qui occupe moins de 3 % des terres cultivées de la planète, utilise un quart des pesticides vendus dans le monde.

Et ce n'est pas tout! Sa culture est gourmande en eau. Son blanchiment puis sa teinture nécessitent l'utilisation de produits chimiques et de métaux lourds... C'est ce qu'explique le site d'information ConsoGlobe dans son dossier intitulé Mode éthique et coton bio.

Autrement dit, le coton conventionnel est une culture très polluante pour notre environnement. Et ceci, alors que le coton est la première fibre textile consommée dans le monde, et qu'elle jouit d'une très bonne image découlant de ses nombreuses qualités (peu couteux, confortable, doux, hypoallergénique, perméable...) avec son produit emblématique: le jean. A ce propos, vous trouverez ici comment réduire l'impact écologique de nos vêtements et en particulier de nos jeans, ceci de façon très concrète.

GOTS (qui certifie sweats et t-shirts PaF-art), est le label international de référence pour les textiles bio et en particulier le coton. Sur ce lien, il est rappelé que GOTS possède 2 niveaux d'exigence: soit avec un minimum de 95% des fibres textiles d'origine bio certifiée, soit de 70% à 95% des fibres textiles d'origine bio certifiée ou en conversion. Mais le label GOTS apporte aussi des garanties sur des interdictions (par exemple sur l'utilisation des OGM, de métaux lourds, de PVC sur les accessoires ou encore avec des critères sociaux pour les travailleurs).

Aujourd'hui, à peine plus de 1% des textiles sont produits biologiquement... Cela laisse une belle marge de progression !

Pourquoi défendre le coton bio?

Publié dans Chercher à comprendre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article